L’histoire étonnante des talons hauts

Le genre féminin aime plaire et séduire. Cela passe par des modes vestimentaires élégants et attirants afin d’être apprécié par tous les hommes, ou alors par un seul et pour des raisons particulières. Aujourd’hui, les femmes dépensent d’énormes sommes d’argent pour se procurer des chaussures à talons. Il en existe de toutes formes, couleurs et pointures (sachant que la pointure moyenne des femmes se situe entre trente huit et trente neuf). Les différents styles sont si nombreux que chaque femme trouverait forcement son compte. Mais, son origine est très étonnante et pas connue du grand public. Ce sera l’objet de la suite de cet article, que vous devrez lire absolument.

escarpins

Masculin ou féminin?

Les chaussures à talons ont pour but d’affiner les jambes et de rendre la démarche plus cadensée et plus élégante. Talons aiguilles ou escarpins, c’est un symbole de féminité. Ils sont portés de manière quotidienne ou occasionnelle, et sont considérés comme des objets de torture ou de séduction.  chaque femme a une histoire bonne ou mauvaise avec les escarpins.
Auparavant, les chaussures à talons avaient été inventées pour des raisons pratiques. Cela permettaient aux cavaliers une meilleure stabilité, afin de pouvoir par exemple mieux utiliser leurs armes à cheval en cas de guerre. Mais au fil du temps, les femmes succombent à la mode du talon haut.
Au dix-huitième siècle, la chaussure est considérée comme féminine. Mais avec un tout autre but, celui de rendre les pieds plus petits, surtout ces chaussures ne se voyaient pas du tout sous les longues robes portées par les femmes de cette époque.